Dans les établissements

 

Estampe en partage

Estampe en partage

Il s’agit d’un projet de liaison, qui a permis à quatre classes de cycles différents, de travailler ensembles sur la pratique de l’estampe (brique de lait et polystyrène), la thématique de l’eau et la dimension d’installation sur un support commun, des palettes.

Les classes ont eu l’occasion de se rendre au lycée A. Londres pour découvrir des œuvres et expérimenter différentes techniques de gravures avec Benjamin Ken de la Manufacture d’images Le Bief d’Ambert et Marine Costille du centre d’art contemporain du Creux de l’Enfer de Thiers. Chaque classe a bénéficié de l’intervention d’artistes financés par la DAAC et la DRAC.

  • Marion Janin pour les CM2 de G. Méchin,
  • Morgane Isilt Haulot pour les 5èmes de J. Ferry,
  • Elsa Lacotte pour les 3èmes de Bellenave,
  • Gaby Bazin et Jacques Moiroud pour le lycée et des primaires du secteur.


Les élèves de Mme Barbecot Bry en 5ème au collège Jules Ferry ont inventé des poissons et des oiseaux extraordinaires nés d’une source miraculeuse avec les élèves de CM2 de l’école Georges Méchin en Arts Plastiques. En interdisciplinarité, la classe de 6ème de M. Revolon en français à Jules Ferry et les Cm2 de Georges Méchin ont aussi inventé des contes sur le même thème. Les élèves de 5ème de Jules Ferry de M. Coreau ont réalisé une bande son à partir de la lecture d’un des contes. Les élèves de M. Barbecot Bry en première Arts Plastiques facultatif du lycée A. Londres et la classe de M. Gallon de 3ème du collège J.B. Desfilhe de Bellenave, ont créé une liaison, avec l’échange d’un carnet qui rend compte de l’évolution du projet dans une forme poétique, sur l’idée du fil de l’eau entre les deux établissements.
Les élèves de l'enseignement de spécialité Arts plastiques ont conçu une installation typographique, développant une réflexion sur l'action de Nelson Mandela. (En savoir davantage sur ce projet).
Les élèves de terminale de Mme Roux du lycée A. Londres ont créé des productions sur le thème de l’eau, jouant avec l’espace réel et le spectateur, des objets réels ou le type des supports, renouvelant ainsi les modalités de présentation de l’œuvre.

L’intérêt d’aborder l’estampe avec les élèves, c’est de découvrir l’apprentissage de savoir-faire liés à une vraie pratique d’atelier. Cette approche leur a permis d’acquérir un enrichissement graphique important. Cette exposition permet d’interroger les conditions de présentation de l’estampe.

Les élèves se sont appropriés les palettes, en créant des univers différents pour présenter leurs créations.

L’exposition inaugurée au lycée vendredi 27 avril, se rend à partir du mercredi 2 mai au collège Jules ferry de Vichy, puis au Centre Culturel Valery Larbaud du 19 novembre au 1 décembre 2018.