La refondation de l'École

Étapes de la mise en œuvre et ressources

  • Février 2013 : réunion des inspecteurs par le ministre, puis séminaire interacadémique (voir bibliographie commentée).
  • 27 et 28 mars 2013 : le réseau des CARDIE (Conseillers Recherche-Développement, Innovation et Expérimentation) donne une large place à ce dispositif, lors des journées nationales de l'innovation.
    Voir les vidéos des conférences (site du CNDP)
  • Juin 2013 : mise en ligne des 10 repères pour la mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes »
    document en téléchargement
 

Plus de maîtres que de classes

La refondation de l'école donne une place majeure à l'école primaire et à la maîtrise des compétences de base. La mise en place du dispositif « Plus de maîtres que de classes » vise à la réussite des élèves et à une évolution des pratiques d'enseignement. Des moyens spécifiques y sont consacrés (à terme 7 000 postes au niveau national).

« Ce dispositif nouveau repose sur l'affectation dans une école d'un maître supplémentaire. Cette dotation doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein même de la classe. Il s'agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux.
Le dispositif ne se substitue pas aux aides spécialisées, qui gardent toute leur pertinence pour les élèves en grande difficulté. La détermination des modalités d'intervention du maître supplémentaire est à définir en équipe, en fonction des besoins des élèves. » (extrait de la circulaire du 18 décembre 2012).

Le dispositif est mis en place dans l’académie de Clermont-Ferrand :

  • sous forme de 7,5 postes
  • qui concernent 14 écoles
  • situées dans 9 circonscriptions de 3 départements (Allier, Cantal, Puy-de-Dôme).

En Haute-Loire, le dispositif entrera en vigueur à la rentrée 2014. (voir les documents d'information)

Coordination du dispositif : groupe de pilotage académique premier degré

Un suivi à trois niveaux

  • Niveau départemental : le pilotage du dispositif par le DASEN et la coordination d'ensemble par une inspectrice
  • Niveau de la circonscription : l'accompagnement du dispositif par un conseiller pédagogique
  • Niveau de l'école : la coordination du travail d'équipe et le lien avec les familles par le directeur d'école

Les ressources

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Information sur l'application e Parents
ecolenumerique.education.gouv.fr
Bouquet de services