Formation Radon, 26 et 27 novembre 2015

Formation académique : « Mesurer la radioactivité : quand les citoyens s’emparent de la mesure »

Les 26 et 27 novembre 2016, deux journées de formation académique dans le domaine de l’éducation aux risques ont été proposées au lycée Albert Londres à Cusset. 18 établissements étaient représentés à travers une quarantaine de professeurs. Deux classes du lycée Albert Londres ont aussi pu être associées à certaines parties de ces journées.

 

Les participants de cette journée ouverte par une présentation de Florence Prost IA-IPR de SVT et coordinatrice pour la question des risques majeurs, ont pu assister à plusieurs présentations et ateliers :

 

Ruygo Hayano, professeur en physique des particules au CERN et à l’université de Tokyo, a d’abord évoqué le rôle important qu’il a joué, en tant que scientifique indépendant, dans l’information des populations après l’accident de Fukushima ainsi que la question des représentations sur les risques liés aux rayonnements ionisants dans les territoires contaminés.

 

Didier Gay, adjoint au directeur en charge des déchets et de la géosphère à l’IRSN et Enora Cléro, épidémiologiste, ont évoqué la question du radon, deuxième cause du cancer du poumon derrière le tabac. Les quatre départements de l’académie sont sur la liste des départements prioritaires pour le suivi des risques liés à ce gaz naturellement radioactif.

 

Le jeudi après-midi, la question de la pédagogie des sujets liés à la radioactivité a été présentée à travers une table ronde ayant pour objet les projets réalisés au lycée Albert Londres et au collège du Mayet-de-Montagne, et une exposition grand public de l’IRSN et de l’ASN, présentée par Geneviève Baumont. Cette exposition très complète sur tous les aspects de la radioactivité peut-être commandée directement auprès de l’IRSN. 

 

La seconde journée a été consacrée à un atelier de montage de dosimètres électroniques SAFECAST permettant une géolocalisation des mesures, qui pourront être utilisés lors de projets avec les classes. 10 équipes pédagogiques ont ainsi pu repartir avec un appareil prêté par l’Institut français des formateurs risques majeurs et environnement (IFFO-RME), largement associé à la construction des outils pédagogiques présentés lors de cette formation. 


Dossier Radon sur le site de l'IFFO-RME, cliquer ici